Star Wars: La revanche du révisionnisme

Skip to main content
267

Je suis un fan fini de Star Wars. J'ai grandi avec Luke Skywalker, Han Solo, Darth Vader et R2-D2. VHS, livres, figurines et jeux vidéos de Star Wars étaient de mon quotidien. Je me souviens très bien de mes sorties au cinéma lorsque, en 1997, les versions remastérisées des films originaux sont arrivées en salles. J'ai également fait la file pour les représentations de minuit des trois plus récents volets de la saga. Donc, selon la suite logique des choses, lorsque le coffret Blu-Ray regroupant les six films est arrivé en magasins il y a deux semaines, j'aurais dû me précipiter pour pouvoir posséder le Saint Graal des amateurs de Star Wars. Ce ne fut pas le cas. Je n'achèterai pas ce coffret pour une seule raison: Ce ne sont pas les films que j'ai regardés des dizaines de fois depuis mon plus jeune âge.

Mise en situation: Star Wars arrive en salles en 1977. Suivent ensuite The Empire Strikes Back (1980) et Return of the Jedi (1983). Inutile de vous décrire l'énorme succès que connaitra l'univers de George Lucas. Puis, 20 ans plus tard, celui-ci décide de retoucher les trois films pour les relancer en salles. Les versions remastérisées des films contiennent de nouvelles scènes et des effets spéciaux à la fine pointe de la technologie. George Lucas espère ainsi offrir aux cinéphiles la version définitive de sa saga, celle qu'il n'avait pas pu réaliser vingt ans plus tôt, à cause des restrictions budgétaires et technologiques de l'époque.

Toutefois, les changements apportés ne furent pas simplement esthétiques. Certaines scènes ont littéralement été modifiées, notamment celle-ci:

Dans l'extrait ci-dessus, tiré de la version originale du premier film, Han Solo est confronté par Greedo, un chasseur de primes. Plutôt que de se laisser tuer, Han abat rapidement son interlocuteur. Toutefois, depuis l'édition spéciale de 1997, Greedo décoche un tir qui manque miraculeusement Han Solo, avant que celui-ci ne décide de répliquer. En plus de rendre la scène bizarre, le changement modifie le personnage de Han Solo, qui passe d'un mercenaire sans merci à un homme qui ne fait que se défendre.

Autre changement, cette fois une nouveauté que l'on retrouve dans le coffret Blu-Ray. Dans une des dernières scènes de Return of the Jedi, Darth Vader s'empare de l'empereur Palpatine et le projette dans le vide pour sauver son fils. Mais dans la nouvelle version, Darth Vader en profite également pour crier "NOOOOOO!", faisant ainsi écho à l'une des scènes les plus ridicules de Revenge of the Sith.

Ces changements peuvent paraître mineurs, et pour la majorité des gens, ils sont probablement sans importance. Toutefois, ils dénotent une tendance qui semble de plus en plus à la mode ces jours-ci, soit le révisionnisme artistique. George Lucas a le droit de retoucher son œuvre autant qu'il le désire, et peu bien lancer mille et une éditions retouchées et modifiées si bon lui semble. Cependant, les versions originales des trois premiers films méritent d'être conservées et diffusées. Ils ont eu l'effet d'une bombe lorsqu'elles sont arrivées en salles, et font partie du patrimoine du cinéma. Un réalisateur américain de renom semble avoir la même opinion:

«Today, engineers with their computers can add color to black-and-white movies, change the soundtrack, speed up the pace, and add or subtract material to the philosophical tastes of the copyright holder. Tommorrow, more advanced technology will be able to replace actors with "fresher faces," or alter dialogue and change the movement of the actor's lips to match. [...] In the future it will become even easier for old negatives to become lost and be "replaced" by new altered negatives. This would be a great loss to our society. Our cultural history must not be allowed to be rewritten.»

Ces paroles ont été prononcées par nul autre que... George Lucas! En effet, il se portait à la défense du droit d'auteur et la propriété intellectuelle devant le Congrès américain en 1988.

Et le révisionnisme n'affecte pas seulement Star Wars! En début d'année, de nouvelles versions de The Adventures of Tom Sawyer et The Adventures of Huckleberry Finn ont vu le jour, deux classiques de l'auteur Mark Twain. Dans les nouvelles éditions, les mots "nigger" et "Indian" ont été remplacés par "slave" et "injun", des changements inacceptables, selon certains, puisque l'oeuvre de Mark Twain dénonçait justement le racisme. Dénaturer une œuvre de la sorte ne fait que l'appauvrir, peu importe la raison.

Seconde lecture: Le site DVDactive répertorie tous les changements apportés aux films de la saga Star Wars, de 1977 à aujourd'hui. Le blog Topless Robot répond également à toutes vos questions concernant le nouveau coffret Blu-Ray. Finalement, je vous laisse sur une note plus légère avec un vidéo qui intègre le fameux "NOOOO!" de Darth Vader dans d'autres classiques du cinéma. Que la Force soit avec vous.